Questionnaire sendinblue Your SEO optimized title
Bonjour
 
 Votre panier est vide  Votre compte

Page d'accueil

Merci de compléter ce formulaire pour vous inscrire à nos newsletters.

Ces organisations qui deshonorent la cause animale

Une récente actualité nous contraint à mettre un focus particulier sur les méthodes utilisées par certaines associations dites de protection animale qui nuisent à la cause qu'elles entendent défendre.

Nous ne faisons pas d'amalgame et savons précisément celles qui agissent pour la cause.

Voila des années que les professionnels que nous défendons, mais ils ne sont pas les seuls, sont victimes de la persécution de certaines de ces associations qui, non satisfaites de recueillir des animaux abandonnés, délaissés ou maltraîtés agissent pour faire retirer à des éleveurs, sur des dénonciations calomnieuses ou indues des animaux en reproduction afin de s'appropriés des animaux qu'elles savent pouvoir placer et surtout pour s'en approprier les fruits (les chiots) qui semblent particulièrement convenir au modèle économique développé par certaines d'entre elles.

Lire la suite

Ordonnance sur les ventes d'animaux

IllegalSelon nos informations, l'ordonnance prévue au 6° de l'article 55 de la loi d'avenir pour l'agriculture; l'alimentation et la forêt, serait sur le point d'être publiée mi-octobre 2015 pour entrer en vigueur au 1er janvier 2016, ce dont nous nous félicitons même si nous regrettons le délai très défavorable aux acteurs professionnels occasionné par cette publication tardive.

Lire la suite

Mise au point

BettaUn grossiste en poissons d'ornement a cru devoir diffuser une information erronée (ou mensongère) relative aux conditions de maintien du Betta splendens (combattant). Cette communication semble avoir pour but de proposer les batteries distribuées par ce grossiste.

Nous regrettons qu'une entreprise réputée pour son sérieux se soit abaissée à user d'arguments fallacieux pour tenter d'induire en erreur des professionnels, pas toujours au fait de la réalité d'une règlementation, sans cesse en évolution. 

Lire la suite

Val'hor, réponse du Premier ministre

Logo pmNous avons reçu, le 6 août 2015, un courrier signé du Chef de cabinet du Premier ministre, par lequel nous sommes informés que le chef du Gouvernement a demandé au Ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la forêt d'étudier nos réserves relatives à la demande d'extension de l'accord Valh'or et surtout notre proposition de renégociation de l'accord.

Lire la suite

Pas de revalorisation du SMIC au 1er juillet 2015

Afin de répondre à des questions qui nous ont été posées tant par des chefs d'entreprises que par des salariés, nous croyons devoir faire savoir que, compte-tenu du faible niveau d'inflation mesuré par l'INSEE, tel qu'il est stipulé à l'article L.3231-5 du Code du travail, le SMIC ne serait pas revalorisé au 1er juillet 2015.

Lire la suite

Trophées JardinPlus 2015

Jardinplus 2011A l'invitation de Média & Jardin - Groupe J, nous étions présents sur la péniche Marina de Bercy (Paris), le jeudi 25 juin dernier, où s’est déroulée la 11ème édition des Trophées JardinPlus, pour son journal professionnel "Jardineries". Une remise de trophées qui a réuni l'ensemble de la profession (distributeurs, fournisseurs, interprofession et journalistes), tous venus célébrer les meilleurs fournisseurs élus par la distribution. Certaines des récompenses sont susceptibles de concerner des fournisseurs qui interviennent également en animaleries (Oase, Agriline, Hagen, notamment).

Lire la suite

Garantie légale de conformité

Vignette attestationRégulièrement sollicités par des professionnels qui sont confrontés à des litiges initiés par des acheteurs suite à la survenance d'un problème de santé, nous avons toujours conseillé à ces professionnels de ne pas en accepter cette situation.

Aujourd'hui, les choses ont été clarifiées.

Lire la suite

Reportage TMC

90 minutesLa chaîne TMC (Groupe TF1) a diffusé, le 2 juin 2015, un reportage dont la durée d'enquête doit approcher le 90 secondes et que nous qualifierions de reportage de la honte.

Eleveurs, animaleries et vétérinaires, mais également les services de l'Etat y sont mis en cause sans que leur soit réellement donnée la possibilté de répondre à des attaques, souvent infondées.

Dans le reportage on entend des sentences assénées par des personnes  dont ce n'est ni le métier, ni la préoccupation pour les refuges dont elles ont la charge, parce qu'elles le veulent bien.

Lire la suite