Questionnaire sendinblue Your SEO optimized title
Bonjour
 
 Votre panier est vide  Votre compte

Affaire Duprat, relaxe générale

JusticeDans une affaire jugée par le Tribunal de Grande Instance de Saint-Gaudens, Francis Duprat, éleveur et grossiste en chiens destinés à être utilisés comme chiens de compagnie, a été renvoyé en correctionnelle sur la base d'une instruction menée à charge, scénarisée par des associations dites de protection animale avec la collaboration active d'un agent de la DGAL (Ministère de l'agriculture) lesquels ont, à partir de mensonges avérés, inventé des délits.

C'est le témoignage courageux d'un vétérinaire, expert judiciaire qui, au cours de l'audience, a mis en évidence la construction imaginaire de délits, action doublée d'une fantasmagorie médiatique orchestrée avec une presse complaisante ou avide de sensationnel. L'honnêteté intellectuelle de la plupart des journalistes qui ont contribué à prendre pour argent comptant les "vérités" autoproclamées de ces seuls protecteurs des animaux les appelle à s'amender, aujourd'hui. Il ne s'agit pas de repentance, mais de contrition. Il est à craindre que nous rêvions un peu !

Bien entendu, cette affaire n'en restera pas là puisque les mis en cause ont été spoliés suite à ces actions orchestrées et qu'il y a lieu à réparation du préjudice subi.

Plus que jamais le SYNAPSES démontre qu'il est aux côtés des professionnels - de tous les professionnels de la filière (animaleries, jardineries, éleveurs et autres prestataires de services, sans exclusive. Sachant l'implication qui a été la notre, c'est avec fierté que nous avons reçu les appels de nombreux vétérinaires qui suivent avec intérêt nos communications et nos actions.

Communique jugement saint gaudensCommuniqué de presse sur le jugement du TGI de Saint-Gaudens (343.18 Ko)

 

5 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Date de dernière mise à jour : 25/05/2015