Questionnaire sendinblue Your SEO optimized title
 Votre panier est vide  Votre compte

Le SYNAPSES répond au Snpcc

EDITORIAL

Covid 19

Alors que ne nombreuses organisations professionnelles se mobilisent pour demander la réouverture des établissements exerçant une activité dont elles défendent les intérêts, les toiletteurs pour animaux de compagnie se trouvent divisés. A l'instar du SYNAPSES, d'autres organisations professionnelles (FFATA et PRESTANIMALIA, notamment) ont une même lecture du décret. Cette interprétation, maintes fois réitérée, est également celle de nombreuses préfectures qui ont répondu à la sollicitation de toiletteurs dans les départements.

Or, la présidente du SNPCC affirme que les toiletteurs ne peuvent pas travailler, sans apporter le moindre élément pouvant étayer ses propos, et notamment les réponses que cette organisation aurait reçues du gouvernement et conteste, ce qui est très à la mode, tout avis, toute opinion contraire à sa propre interprétation. Je n'ai reçu aucun courrier, aucun mail de sa part, mais des aficionados, bien souvent à court d'arguments s'en sont chargés sur les réseaux sociaux. Les justifications de cette organisation sont bien minces, elles sont même inexistantes, ce qui me conforte.

J'ai interrogé le gouvernement à de nombreuses reprises, relancé les cabinets ministériels sans ontenir la moindre réponse. A défaut, je continue à défendre mes positions. Si, moi, je me trompe, je ne suis pas le seul puisque de nombreux préfets interprètent le décret comme je le fait moi même.

Il convient de rappeler que les préfets, sous l'autorité desquels, ces décisions ont été prises sont, dans les départements, les représentants du Gouvernement, nommé par décret du président de la république pris en Conseil des ministre et dont les missions sont précisées à l'article 72 de la Constitution. Le Préfet se doit de garder une neutralité politique absolue et d’appliquer la politique du Gouvernement en place sans exprimer ses propres opinions.

Depuis le mois de mars, mes propos sont clairs, immuables  et je précise bien dans quelles conditions l'activité de toilettage peut être exercée.

Ainsi, à titre d'exemple, j'ai reçu l'appel d'une toiletteuse au premier jour du second confinement et lui ai expliqué qu'elle pouvait recevoir du public puisqu'elle vendait également des accessoires et de l'alimentation, à titre accessoire. Elle a hésité à me croire car je ne pouvais pas lui procurer de document officiel dans lequel "toilettage animalier" serait mentionné et a tergiversé.
Elle s'est donc sollicité sa préfecture, ce qui était inutile. Le 13 novembre 2020, elle m'a fait savoir que le préfet lui avait adressé un document l'autorisant à ouvrir. QUE DE TEMPS PERDU !

 

Je maintiens ici et j'assume tout ce que j'ai publié depuis le mois de mars et invite les toiletteurs mais également les éleveurs et autres prestataires de services animaliers, à s'interroger pour savoir qui défend réellement leurs intérêts !

Merci de votre attention.

Luc LADONNE (*)
Président du SYNAPSES

 

* Qui est Luc Ladonne ?

Luc au micro

Après une carrière dans des entreprises à dominante juridique et financière, il a repris l'animalerie familiale à la fin des années 1990. Il s'est engagé dans une organisation professionnelle dans le domaine de l'animalerie, dont il a été l'élu, puis le Secrétaire-général salarié pendant 10 ans.

Il a participé à de nombreux colloques et conférences, tant nationaux qu'européens ou internationaux ayant trait au commerce des animaux, à leur transport ainsi qu'à leur bien-être.

En désaccord avec la ligne politique nouvellement prise par cette organisation professionnelle, il l'a quittée pour créer le SYNAPSES en 2011, organisation indépendante de toute structure commerciale et pour une défense des intérêts des seuls professionnels du secteur.

Il est l'auteur d'un ouvrage sur les poissons d'aquariums et les animaux aquatiques et a été chargé de cours pour l'Ecole nationale des services vétérinaires.

Il est agréé pour la formation au certificat de capacité pour les animaux d'espèces domestiques et a dispensé cette formation pour l'aspect réglementaire. 

Actuellement, il est Président de la SAS Marine Life et membre suppléant formation spécialisée dite "de la faune sauvage captive" de la Commission départementale de la nature, des paysages et des sites de Paris et a procédé, pour le compte du SYNAPSES, à la nomination du membre titulaire. Il est également fondateur et Président de l'Institut d'élevage et de conservation génétique du Berger de Savoie - ICBS, association créée en 2018 pour la sauvegarde de cette race de chien primitif.

De 2001 à 2011 il a été membre chef de file du secteur professionnel dans les instances de la négociation collective de la branche Fleuristes, vente et services des animaux familiers. A ce titre, il a été membre :

  • de la Commission mixte paritaire (CMP)
  • de la Commission paritaire nationale de l'emploi et de formation professionnelle (CPNE-FP)
  • de la Commission paritaire d'interprétation et de conciliation
  • de la Commission paritaire nationale de santé au travail et prévention des risques professionnels (CPNSTRP)

Il a, en outre, été Président de la Section professionnelle paritaire de l’Animalerie (SPP) ainsi que Vice-Président de l'Association pour le développement du paritarisme des fleuristes et animaliers (ADPFA)

​De plus, par décisions ministérielles il a, notamment, siégé dans les instances suivantes au titre de l'organisation professionnelle qu'il dirigeait :

  • Comité consultatif de la santé et de la protection animales (CCSPA),​​​Ll avec cacatoes
  • Commission nationale consultative pour la faune sauvage captive, formation d'étude (CNCFS),
  • Comité interministériel de concertation CITES et métiers d'art (CICCMA),
  • Commission nationale de suivi des rencontres "Animal et société",
  • Commission nationale des médicaments vétérinaires (CNMV),
  • Commission nationale d'identification (CNI).

Pour la branche professionnelle il a participé à la négociation de l'accord dérogatoire aux délais de paiement ayant abouti à la signature du Décret n° 2009-860 du 8 juillet 2009 portant dérogation aux dispositions relatives aux délais de paiement dans le secteur des animaux de compagnie.

Il a, notamment, au titre de la profession, agi auprès de l'administration centrale et la représentation nationale, Assemblée nationale et Sénat, afin de maintenir la dérogation de distribution des antiparasitaires externes prévue par l'article L.5143-2 du Code de la santé publique.

Dans le cadre de ses activités professionnelles il a été l'invité d'émissions de radio ou de télévision et a rédigé ou collaboré à la rédaction d'articles pour la presse spécialisée (Animal distribution, Animalerie magazine ou Vétitude).

Il a été producteur de documentaires d'entreprises et de films à visée historique.

Enfin, il est membre du CEDAP, le Centre d'études des Directeurs d'Associations Professionnelles, organisation dont il a été administrateur de 2009 à 2012, et gérant de sa filiale OP Services.

Messages en réactions à nos actions. Je vous épargne des insultes.

Fiches conseil

Les ministères chargés de emploi et de l'agriculture ont publié diverses fiches conseil destinées à certaines professions.

Site officiel du Ministère du travail

Nous mettons à disposition les documents existants, susceptibles de concerner les professionnels des différentes activités du ressort de notre champ d'activité.

Fiche conseil Travail en élevage

Fiche conseil Activités agricoles

Fiche conseil Travail sur un chantier de jardins ou d'escaces verts

Fiche conseil Travail dans un commerce de détail

Fiche conseil Chauffeur-livreur

Fiche conseil Travail en cabinet vétérinaire

Fiche conseil Travail en animalerie

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 15/11/2020